Opéra La Cenerentola de G. Rossini

Opéra La Cenerentola of G. Rossini

Triomphe de l’Art a le plaisir de vous inviter à une représentation de l’opéra « La Cenerentola » de G. Rossini avec accompagnement au piano. 2 heures d’opéra scénique avec entracte, assurées par un casting de qualité dans les 2 centres culturels modernes en Flandre près de Bruxelles, en Belgique

Opéra La Cenerentola

Accompagnement au piano: Anastasiia Silanteva
Angelina (Cenerentola, Cendrillon): Marie Magrofuoco / Paola Alcocer Crespo
Don Ramiro, prince de Salerne: Piero Regis
Dandini, écuyer du prince: Juan Tello y Soto / Mikhail Silantev
Don Magnifico, Baron de Montefiascone et beau-père de Cenerentola: Valery Alexeev / Bruno Resende
Alidoro, philosophe, précepteur de Don Ramiro: Bruno Vargas
Clorinda, fille aînée de Don Magnifico: Julietta Kocharova / Christina Zaka
Tisbe, fille cadette de Don Magnifico: Paula Meyer
Metteur en scène: Natalya Belokonskaya
Light Design: Nixon Fernandes

Où: 30CC / Schouwburg Leuven
Adresse: Bondgenotenlaan 21 – 3000 Leuven, Belgique
Date et heure: 19 Octobre 2024 à 20h

Où: CC DE FACTORIJ
Adresse: Willem Lambertstraat 10 – 1930 Zaventem, Belgique
Date et heure: 27 Octobre 2024 à 15h

Summary

Le sort du brillant opéra-comique La Cenerentola de G. Rossini (plus connu sous le nom de Cendrillon ou Bonté triomphante) et le sort de son héroïne riment l’un avec l’autre. Initialement sous-estimée, « Cendrillon » a ensuite ravi et conquis le monde.
C’est Rossini à son meilleur : une musique vive et pétillante où transparaît sa maîtrise du style bel canto. Seuls les virtuoses de la plus haute classe peuvent chanter l’opéra « Cendrillon » avec ses tempos fous et ses passages époustouflants.
Ce n’est pas une histoire que vous avez entendue plusieurs fois auparavant. Et ce n’est pas ce que racontaient le vieux conteur Perrault ou M. Walt Disney. Dans le conte de fées que nous (compagnie Triomphe de l’Art) vous racontons, il n’y a pas de pantoufle de verre, pas de bonne fée, pas de méchante belle-mère. Mais il y a un bon prince, deux sœurs idiotes et, bien sûr, la douce Cendrillon elle-même. Cela signifie qu’il y a une vanité démasquée, un amour débordant et, bien sûr, de la magie. Cette magie est dans la musique de Rossini, dans son humour musical subtil qui souligne les vraies valeurs de la vie et le triomphe de l’amour.

Les commentaires sont clos.